Certaines dispositions de la Loi sur l’équité salariale ont changé. Par conséquent, prenez note que les pages du site Web sont actuellement en refonte. Pour en savoir plus sur les modifications apportées à la Loi sur l'équité salariale, visitez www.loiequitesalariale.ca/

Qu'est-ce que l'équité salariale

Une comparaison d'emplois différents

La Loi sur l'équité salariale confirme qu'une travailleuse doit recevoir le même salaire qu'un travailleur lorsque leurs emplois, bien que différents, sont de même valeur ou de valeur équivalente dans l'entreprise.

L'équité salariale va plus loin que l'égalité salariale. L'équité n'est pas encore réglée lorsqu'un homme et une femme reçoivent le même salaire pour un travail identique.

Il est possible de savoir en quoi deux emplois non identiques peuvent être équivalents et pourquoi ils devraient recevoir un salaire égal lorsqu'on compare les emplois dans une démarche structurée de la manière indiquée dans la Loi.

Des exemples d’emplois différents :

Dans un hôtel, l’emploi féminin femme de chambre a été comparé à l’emploi masculin portier.

Dans une entreprise, l’emploi féminin commis-comptable a été comparé à l’emploi masculin vendeur de pièces.

Dans une usine de matériaux de construction, l’emploi féminin secrétaire-réceptionniste a été comparé à l’emploi masculin machiniste.

Chez un concessionnaire automobile, l'emploi féminin directrice de l’administration et du personnel a été comparé à l’emploi masculin directeur des ventes.

 

Dans ces exemples...

  • L’emploi féminin et son comparateur masculin ont été jugés équivalents après avoir été évalués et comparés à l’intérieur d’une même entreprise.
  • Pour chaque emploi féminin, on a trouvé un ou des emplois masculins comparables, c’est-à-dire de même valeur ou de valeur équivalente ou, le cas échéant, dont la valeur est la plus proche.
Haut de la page